L’événementiel comme avant c’est pour quand ?

Les hôtesses événementiel, les organisateurs de salon, de festival, les traiteurs, les pros de la communication, tous ces gens sont impatients d’une reprise. Privées d’activités depuis plusieurs mois, les agences événementielles se préparent déjà à un redémarrage en fanfare. Voila ma réflexion du jour, j’espère que ce genre d’article un peu différent des autres vous plaira.

A quand la reprise des événements avec du public ?

La date coïncidera forcément avec la libération des services de réanimation. On peut penser que c’est aussi l’immunité collective qui fera rôle d’indicateur pour la prise de décision de reprise des grands événements. Aujourd’hui on entrevoit des concerts tests avec par exemple 5000 personnes pour voir Indochine à L’Accor Arena de Paris. Il est clair que tout le monde a envie de revoir s’organiser des événements comme avant. Les rendez-vous avec le public comme les concerts, les compétitions sportives, les festivals, les salons professionnels, mais aussi tout ce qui est en lien avec la culture sont attendus de tous. La date de reprise est importante, pour des raisons organisationnelles. Il va falloir constituer les équipes, recruter des hôtesses événementiel, des managers, des coordinateurs et surtout planifier les nombreuses, très nombreuses dates.

des événements professionnels comme avant

De plannings surchargés

La grande difficulté des agences événementiel va être au niveau de l’organisation et de la planification. C’est un travail pharaonique qui s’annonce pour coordonner toutes les dates des événements avenir. Il risque d’y en avoir énormément, car le domaine fut à l’arrêt si longtemps. N’oublions pas que c’est tous les acteurs de la culture, de l’art, du sport, des événements professionnels qui vont reprendre sans doute tous en même temps. L’événementiel ne sera par contre plus tout à fait comme avant, les mesures sanitaires seront là, le gel hydroalcoolique, les masques, ne vont sans doute pas disparaitre du jour au lendemain. Néanmoins il faut juste se réjouir d’une reprise prochaine des événements, malgré quelques contraintes qui seront indiscutablement présentes au rendez-vous.